Dans la même rubrique
- Fossoyeur
- Larmette
- Chaume
- SAuVons-nous !
- Censure
- La fée dormait
- Mon téléphone est aphone
- Mes élèves sont pas très très intelligents
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- Grand Grand Chef
- Kalalou
- Salvatore Giuliano
- De battre mon coeur s’est arrêté
- Votez utile !
- EDH
- Ma p’tite demoiselle
- Mais que fait le Grand Chef ?
etc.


O
ù kon est ?
> TPI - Misères et Doléances > Misère alerte niveau 2 (bof)

Chaume

Par Le Grand Chef , le mercredi 17 mai 2006.

Le Grand Chef au chômage, Acte II.

Vous vous doutiez que je n’allais pas me borner à consulter les sites tinternet de rigolade pro-chômage. Meuh non. Je suis aussi allée dans les administrations. Qu’est-ce que je ferai pas pour amuser les foules.

Donc ce matin (et après deux jours prisonnières dans les labyrinthes de la C’est culte), direction le canal de l’Ourcq, avec une petite halte à lampe.

Arrivée trop tôt (non ça n’ouvre pas à 8h Grand Chef, vos souvenirs de chômage sont déjà trop loin), j’ai pu lire le Canard (et apprendre que le chef des Franciens a un compte au Japon, personne ne lui a jamais expliqué qu’il ne s’agit pas d’un paradis fiscal, pauvre garçon). Puis arriver deuxième de la longue file des gens qui communient chaque jour pour célébrer le dieu néant.

Et "pffiu, j’y comprends rien !", qu’on me dit. Ah flûte me dis-je, parce que je suis pas sûre de pouvoir mieux comprendre qu’une professionnelle du domaine. "Vous z’ont pas dit aux ah ! c’est Dick ! ?" le Grand Chef a préféré nier avoir reçu toute information d’un quelconque agent. "Bah depuis le 1er avril, faut plus venir chez nous mais dans une agence spécialisée par profession".

J’ai pas osé faire remarquer que c’était peut être une blague de l’administration qui donne des sous envers l’administration qui s’occupe du pauvre sans travail, vu la date sus-citée. Par contre j’étais bonne pour rentrer chez moi à 9h du matin...

Répondre à cet article


Misère alerte niveau 2 (bof)