Dans la même rubrique
- les RG en Luciocratie
- Who are you ???
- Médaille au Tiers
- Je suis le tiers-peuple
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- Que faire du Chroniqueur Sportif ?
- La souris mystère
- Adulte
- Le cordonnier
- Médecine et arnica
- En mai, fais ce qu’il me plaît
- Mais que fait le Grand Chef ?
- Le Grand Chef en Dominicanie
etc.


O
ù kon est ?
> La Luciocratie expliquée à mes neveux-nièce > Le peuple, masse silencieuse

les RG en Luciocratie

Par Le Grand Chef , le jeudi 25 mai 2006.

Vous allez dire que je suis paranoïaque, je vais vous dire comme tous les Grands Chefs (même si en vrai il n’y en a qu’un, c’est moi, et c’est le meilleur imaginable).

N’empêche, personne ne répond à mon article sur l’origine des visites, à part un Canadien (parce que les Canadiens sont doucement gentils c’est connu). Et les visites reprennent !

Un jeudi de l’ascension, dès dix heures du matin, 14 000 personnes ???

(JPEG)

Mais j’ai une théorie.

Les RG nous sont tombés dessus les enfants. Un moment ils ont cru avoir trouvé la crême du terrorisme et de l’attentat mondial, les cerveaux de l’anthrax et de clearstream, les détenteurs de l’ADN de Napoléon et amis de Raël. Avec des surpouvoirs plus mieux que les X-Men qui permettent de recréer le tsunami dans un pot de yaourt.

Ils se sont jetés sur leurs bases de données. Frénétiquement ont tapé "goûter, oubli, pornographie, kronenbourg, dopage, ravouille, déhanchage subversif et carambar". Rien. Interpol a dit n’avoir aucun Grand Chef en réserve. La CIA dormait et le Mossad jouait aux cartes avec le SISMI. La Gendarmerie royale du Canada faisait des crêpes et le MI6 était parti acheté le nutella.

Soudainement, nos RG se sont sentis bien seuls. A la cantine, ils ont voulu en parler avec leurs potes de la DGSE. La bouche pleine de boulgour, les collègues ont siffloté en regardant le plafond (ce qui a eu pour effet de projeter plein de petits morceaux de blé concassé sur les lampes crasseuses au dessus des tables).

Rongeant leur frein, les RG ont entamé une exploration systématique et non aléatoire du Grand Site. Frémissant à la lecture de la constitutuons, ils ont entamé d’exhaustives Grandes fiches à partir des biographies.

Devant tant d’incompréhension, ils ont eu envie de déposer un TPI force 5 et de raconter leurs misères sur 3615 ma Vie. Partis qui au ciné, qui devant la télé, qui à New York pour la soirée, le lendemain à l’heure du café, ils avaient tous un bon article en tête pour Rubrix.

Secrètement, car c’est leur profession, ils sont devenus luciocrates addicted et luciocrates eux-mêmes. Tous les jours la bouche ouverte et le filet de bave épais, ils attendent la magie de la Grande connexion. En partant, ils n’effacent plus leurs traces qui viennent se répercuter dans le compteur à Nautes.

Hier le Guanbu a appelé, ils ont laissé le téléphone sonner et le répondeur s’enclencher.

Pour pouvoir remplir leurs devoirs neufs de Luciocrates, ils voudraient bien connaître l’adresse du palais chéfial et venir y déposer une montagne de gateaux au fromage, de pistaches et de crocrodiles haribo. Mais le Grand Chef est fin et change de demeure tous les 2 jours, sous la protection attentive et le regard affuté de son chat de garde.

Répondre à cet article


Le peuple, masse silencieuse