- Intégrer un fichier son avec un mini-lecteur dans un article
- Le Blogue
- Connaître les aliens : qq liens
- Allo maman bobo (les hémoroïdes d’Alien)
- Peigner et brosser son Alien : une bête, ça s’entretient ou ça déteint
- L’alimenter oui, mais avec quoi ?
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- Le Grand Chef en Amérique
- ARTICLE III-144
- l’ALT et le FNAL
- Objets dans l’objectif
- Jérémie
- Ma cayemite
- Résultats du Grand test
- Bras mous et jambes folles
etc.


O
ù kon est ?
> 2011 Année des sonzes > Bichonner son alien

Comment le Grand Site est tombé en panne
Il y a deux versions
Par Le Grand Chef , le dimanche 15 juin 2008.

La première, celle qui satisfera vos esprits cartésiens, est que le Grand Site a été attaqué par des spams. Des spams sont de petits animaux aux dents crochues qui sont pris dans la toile mais jamais mangés par aucune araignée. Ils grignotent les sites, les boîtes mails, et toutes les choses qui sont fabriquées dans la matrice et auxquelles on ne comprend rien sauf à avoir fait des années d’études ou de nuits blanches sur le sujet. Ils déposaient des messages choquants sur les forums du Grand Site. Et chaque matin inlassablement le Grand Chef prenait son balai magique et dégageait ces moutons noirs. Apparemment ça ne suffisait pas, car non contents de déposer des haïkus de mille mots pornographiques et alcooliques sur le Grand Site, ils en profitaient pour prendre de la mémoire. Comme chacun sait, le ministre de l’Oubli a toujours pour fonction d’oublier. Par conséquent, il ne s’est jamais préoccupé de ce que d’autres fassent son travail et prennent la mémoire de notre Grand Etat. Ce qui est tout à son honneur. Et ils détruisirent des tables MYSQL, je mets quand même un peu de langage technique pour les trois informaticiens qui fréquentent la Luciocratie.

Le jour fatal arriva où le serveur fut lassé de ces fausses commandes et décida de jeter dehors toute cette clientèle dégueulasse qui ne réglait jamais ses ardoises. Sauf qu’il jeta le bébé avec l’eau du bain, j’adore cette expression, on s’en sert trop rarement. C’est ainsi que le Grand Site se retrouva à la porte de chez lui.

La seconde explication est beaucoup plus ésotérique. Voire s’inspirant d’un vague folklore vaudou de pacotille. Et elle n’est pas de moi. Blanchette a constaté, avec justesse, que le Grand Site disparut le jour où fut mis en ligne un article qui insultait la Terios (la voiture de Blanchette). Or la chose à laquelle je n’avais évidemment prêté aucune attention est que la Terios a des pouvoirs et particulièrement se retourne contre les personnes qu’elle considère comme faisant partie de la classe ennemie. En l’occurrence, j’en fus. Ainsi, entendant dire qu’elle s’était fait tailler en pièces dans un article du Grand Chef, elle se vengea. Et puisque sur l’île du Grand Chef, on ne sait jamais et que mieux vaut ne pas tenter le diable, j’ai dû m’excuser. Tapoter le flanc de la Terios et lui dire que mais non mais non je l’aime et qu’elle ne sent pas le pipi. Vous mesurez j’en suis sûre le ridicule de la situation. La seule chose certaine désormais, c’est que Blanchette est superstitieuse.

Aujourd’hui, grâce aux mains habiles de Guernaoueb, le Grand Site est revenu à la vie. Avec un gain dictatorial non négligeable, il n’y a plus de réponses possibles aux articles. Guernaoueb étant toute pétrie de principes démocratiques, seul défaut qu’on lui connaisse, elle va tenter de renouer le dialogue entre le peuple et les écriverons.


Bichonner son alien