- Ajout gouvernemental
- Complément au décret 69872345SERT nommant le ministre de la Ravouille
- Starification
- Démission
- Ministre de la Rumeur
- Holidays on nice
- FLORIANVS INSULANUS DELATOR
etc.

Autres piges de
Grand Architecte

- Fermeture pour congés annuels
- Attentat manqué contre deux ministres
- La source de tous nos Meaux
- Ma promenade du dimanche
- e-adresse
- Deux salles, deux ambiances
- TPI niveau 12
- Petit plaidoyer pour un grand oui
etc.


O
ù kon est ?
> La Luciocratie expliquée à mes neveux-nièce > Les Gens Importants

Grand Architecte
Ministre de la flagornerie et du cynisme (poste partagé avec le grand chef)
Par Grand Architecte , le Wednesday 25 May 2005.

(JPEG)

Apparu à Nantes vers 18h00, dans une famille qui comptait déjà bien des membres, Guillaume B. aura du dessiner lui-même, à l’équerre et au cutter, sa réputation d’artiste cynique.

Sa jeunesse sera dorée, sous les lambris et les stucs du Sillon de Bretagne, autour de cinq frères et sœurs que des parents inconscients avaient au préalable armés du droit de vote. Le choix du prénom du dernier venu s’effectue selon les règles du scrutin à la majorité. Guillaume entretient dès lors une « réaction originelle » envers toute forme de démocratie, quelle qu’elle soit.

Visuellement exténué par l’absence de substance de l’architecture, que le monde libre élève au rang de « vilaine productrice de crachats », il reprend espoir en s’immergeant dans les grands projets autoritaires de L’Ancien Bloc de l’Est. Et la noyade perdure.

Par un après-midi d’août, c’est la rencontre avec le Grand Chef, qui discernera en lui de grandes qualités de flagornerie et commencera dès lors à lui confier ses premiers exercices cyniques.

Deux siècles plus tard, alors que le règne de la condescendance urbaine est à son apogée, le Grand Chef attribue à son jeune attaché un poste inédit, celui de « Grand Architecte » et une mission d’envergure : bâtir Luciocracité.

Engagé fermement en faveur de la constitution europienne, on aurait pu s’attendre à de fortes dissensions entre l’Architecte et son Grand Chef. Mais Guillaume déclare lui-même : « La démocratie, je n’ai rien contre, tant qu’elle est chez les autres ». Le Grand Chef trouve ici l’un des plus fervents défenseurs de la Luciocratie.

Le Grand Architecte

Reply to this article


Les Gens Importants