Dans la même rubrique
- Incubation
- On enferme le Grand Chef
- Vide
- Téléphone-hic
- Tribunal pénal intergalactique
- Apostate
- Le Haut-Mal ça se combat
- J-2>J-1 le Haut-Mal par vos portes
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- Faune locale
- Biographies
- Ajout gouvernemental
- Don’t know much about geography
- Ministre de la Rumeur
- Gratte ciel
- Mangeclous
- Aveu
etc.


O
ù kon est ?
> TPI - Misères et Doléances > Misère alerte niveau 5 (maximal)

Apostate
De l’anniversaire du Grand Chef, de son environnement urbain et des défections
Par Le Grand Chef , le lundi 10 juillet 2006.

Il y a ceux en qui on n’a jamais cru et on a raison (Ministre de l’Axe du Mal), il y a ceux qui habitent sur leur planète et les fusées sont rares pour faire les allers-retours (Ministre de la Pornographie), il y a ceux qui font du vélo à Helsinki, qui sont Méchant incarné, qui sucent les fils de leurs hamacs (Ministre de la Ravouille), qui sont désargentins, qui succombent aux sirènes de la belle endormie (Grand Architecte), ceux qui ont osé partir au Bangladesh ou en pays des bières-frites, et j’en passe.

Et il y en a une. Oui une, que c’est un scandale, que c’est pas tolérable, qu’elle habite à 15 minutes en wagon sur rail, plus 10 petites minutes de pied, à peine 1200 pas en tout et pour tout, des petits néons de boulangeries endormies partout sur la route pour la guider, des marchands de chaussures aux pieds ailés, un seul kebab-frites pour pas trop pourrir les odeurs bellevilloises, une chaussée maladroite mais qui ne retombe jamais sur le trottoir, des réverbères fondus aux façades, une petite église dix neuvième pour accueillir clochards et vieilles bigotes, un dénivelé que même escargot trouverait doucet, un fromager qui fait face à un Nicolas, aucun carrefour dangereux, un torréfacteur raspoutinien, un pmu reconverti en pavillon des encensoirs, une copropriété qu’on réhabilite, de la pelouse sur les toits, des enfants assoupis que leurs parents évacuent en raison du prévisible vacarme, un fourbi magnifique d’encombrants où une vache cherche toujours son veau, des adolescents fabriqués en série qui révisent l’allumage du pétard pour le 14 juillet, et à l’arrivée, un palais chéfial accueillant et chaleureux.

Et elle, elle ne vient pas.

Elle est coupable, terriblement coupable ! huons huons !

et saluons le courage de la garde rapprochée du Grand Chef qui fut bel et bien présente.

Répondre à cet article


Misère alerte niveau 5 (maximal)