- Ma cayemite
- La machine à pop corn
- Le Vélib’ tremble dans ses chaussettes
- RetourS
- Cîmes
- Le fantôme de l’année 2006
- Contrepied
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- J’aime pas
- Agenda chéfial
- Mes fantômes
- La pensée du jour
- Le promeneur du champ de Mars
- Goncourt
- Don’t know much about geography
- Ministre de la Rumeur
etc.


O
ù kon est ?
> TPI - Misères et Doléances > Joie Joie !

Newark sous la pluie

Par Le Grand Chef , le mardi 4 avril 2006.

Il y a matière à TPI, mais comme j’ai fini par arriver à Mexico, je mets ça dans la catégorie joie joie.

Donc, pas d’inquiétude, tout va bien en chèferie, membres intacts, cerveau limpide au moins en surface, appartement confortable du Ministre de la Ravouille (on en attendait pas moins).

A ceci près que le voyage a pris six cents heures, puisque après un vol modifié dû à un retard chéfial à l’enregistrement des malles chez de Gaulle, le Grand Chef s’est trouvé à piaffer devant les Amers-icains à Newark qui lui ont fait rater son vol pour Mexico, terre bénie. Du coup, il a dû passer une nuit dans l’une de ses suites réservées à 80 km de NY, parce qu’il aime la banlieue, surtout quand il pleut. Et prendre un vol le lendemain, non sans s’être avalé sur la route une traditional caesar salad, ainsi que du bacon, et des oeufs revêtus de lamelles de patate frite.

Enfin, une bouteille de vin rouge saumur millésimé médaille d’or a trouvé l’occasion bonne pour se couler par le fond dans le sac chéfial, répandant son en soi partout, la chambrine du Valenbonteint est saumurée par les vêtures qui sèchent, miam.

Cependant, il fait beau à Mexico et le Grand Chef s’en va en sieste.

Répondre à cet article


Joie Joie !