- Ma cayemite
- La machine à pop corn
- Le Vélib’ tremble dans ses chaussettes
- RetourS
- Cîmes
- Le fantôme de l’année 2006
- Contrepied
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- 2 jours au marché
- Henri Cartier-Bresson/Alberto Giacometti
- Avenue Christophe
- Radiosité
- Au Caribbean
- Avant dernier jour
- Ethnicité
- arrg, grrr, pffifu, han han
etc.


O
ù kon est ?
> TPI - Misères et Doléances > Joie Joie !

La machine à pop corn

Par Le Grand Chef , le jeudi 6 décembre 2007.

Tous les matins, le Grand Chef s’arrête à la cafet’ du Lieu de travail, abreuvoir riche en muffins au chocolat (25 gourdes pièce). S’y fait servir un café. Et papote. Sans voir plus loin que ses cils. Jusqu’à ce matin, où le Grand Chef a posé ses pupilles sur un outil magique. La machine à pop corn. Pourtant elle serait presque visible depuis la rue, derrière la barrière de bougainvilliers et après les 20 tables garnies de céramique. Au-delà du bar en bois lisse. Derrière la ligne de bavardage. Elle se tient vide et prête à faire jaillir de son ventre des dizaines de petites boules blanches et légères. A 10h, il faut lui donner à manger. Des grains de maïs dans la petite casserole suspendue au milieu de la boîte en verre. Un Grand pétillement signale l’enclenchement du processus. Puis jallissent ses merveilles addictives, auxquelles le Grand Chef ne touche jamais de peur d’être américanisé sur le champ.

Plus tard, dans la journée, quand le Grand Chef redescend dans cet endroit charmant, il voit des petites mains qui fouragent dans des poches contenant le maïs aérien. Et les visages font semblant de regarder l’interlocuteur, tandis que la seule véritable préoccupation du cerveau est d’avaler la chose le plus vite et le plus méthodiquement possible.

(JPEG)

Répondre à cet article


Joie Joie !