- Je m’ennuie - Les jeux du mercredi
- Mezame No Hakobune
- Se noyer dans un bleu Klein
- Paris au cinéma
- Anarchy in the Beaubourg
- La force de l’art
- Ingres (la suite)
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- Nouvelles d’un ministre
- La plateforme
- Striures
- Tentative de rechargement d’un mouvement littéraire
- ZUP dans la brume
- A l’hôtel Olofson
- Bambi
- Accompagnement
etc.


O
ù kon est ?
> Rubrix > Est-il beau, l’expo ?

Miguel Rio Branco à la MEP

Par Le Grand Chef , le jeudi 3 novembre 2005.

Vous savez ce que c’est : les Franciens ont décidé que c’était l’année du Brasil, alors chaque artiste a le droit à son expo, mais là, c’est mérité.

Le titre de l’expo : "Plaisir la douleur", synthétise bien l’idée. Il s’agit de chair en souffrance et de martyrs du quotidien (enfin, surtout des rues un peu crado du Brésil).

Un moment le Grand Chef a même eu peur : ne serait-ce point là limite chrétin comme expo ? Parce qu’il y a de parfaites photos de tableaux d’anges humains suppliant les cieux de les épargner, je dis qu’elles sont sublimes parce que, voyez-vous, le reflet de la peinture contre lequel nous râlons souvent, est ici exploité à merveille, mais passons : non, ce n’est pas une expo de cathos défoncés à la moquette de prie-dieu.

(JPEG)

L’atout, en sus des photos, vous vous en doutez, de cette petite expo est que c’est une vraie expo : entendez, les tableaux se répondent, l’ensemble est cohérent, tout va bien. Et c’est rare. N’est-il pas Tatin ?

Enfin, une chose formidable : les cartouches. Comme vous n’irez pas tous voir, je vous le dis : sont écrits à même le mur, au crayon de bois, c’est rigolo. Mais à gommer ça va être pénible je pense.

Bon et sinon à la MEP, il y a toujours les collections permanentes, ici pas grand chose à se mettre sous la dent de satisfaisant, mais bon.

Maison européenne de la photographie, http://www.mep-fr.org, 3 euros pour les moins de 26, étudiants et compagnie. Tous les jours ou presque, jusqu’à 20h.

Répondre à cet article


Est-il beau, l’expo ?