- Je m’ennuie - Les jeux du mercredi
- Mezame No Hakobune
- Se noyer dans un bleu Klein
- Paris au cinéma
- Anarchy in the Beaubourg
- La force de l’art
- Ingres (la suite)
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- Bechamel
- Fersen à l’Olympia
- 2 jours au marché
- Imminence
- Loi hémorragie
- Ouverture facile
- Bras mous et jambes folles
- Loi "Bonobo"
etc.


O
ù kon est ?
> Rubrix > Est-il beau, l’expo ?

Ingres (la suite)

Par Le Grand Chef , le samedi 11 mars 2006.

Le Grand Chef a fini par trouver un volontaire pour l’accompagner au Louvres. Il y a plein de queue et l’entrée est chère, mais (car il y a un mais).

L’expo vaut le coup. Une grande rétrospective comme ça, ça a de la gueule.

Toutes les périodes de l’élève de David sont représentées de façon complète. Période empire, avec un célèbre Napoléon sur son trône (notez le petit chausson brodé, de toute beauté) : tempérament néo-classique oblige, on a l’impression qu’on pourrait s’enrouler dans le velours du dit empereur.

Notre madame de Senonnes nantaise se perd au milieu des portraits de la bourgeoisie de l’époque,et nous nous perdons dans les odalisques, la grande baigneuse demeurant étonnante de blancheur et de beauté, ou quand l’émotion artistique parvient à se faufiler entre la foule des visiteurs.

(JPEG)

Suprenantes reproductions de grandes oeuvres, Raphaël entre autres ; salle "revival catholicisme", aux aimables madones non sans lien avec Puvis de Chavannes. Cette expo a le mérite de toutes les rétrospectives : son panorama permet d’accéder à l’unité d’une oeuvre, de se constituer un petit tableau intérieur de monsieur Ingres, et puis il y a son violon en vitrine, c’est distrayant.

Evidemment, l’accrochage est on ne peut plus classique, thématico-chronologique, faut pas trop en demande : on est au Louvre.

Allez hop, tous au Louvre ! Nocturnes le mercredi et le vendredi jusqu’à 21h45.

Répondre à cet article


Est-il beau, l’expo ?