Dans la même rubrique
- La plateforme
- Le retour de Jean-Claude Duvalier
- Trois ans et toutes mes dents
- On a un problème avec les Blancs ?
- Le SdeuxEUR
- Le Grand Chef au Môle Saint Nicolas
- Cartago
- Des réflexes et des réminiscences
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- Le SdeuxEUR
- La fée dormait
- Mon klaxon
- Starification
- Le Grand Chef à Cuba 2/ ?
- Lancer de cailloux
- This is the end
- Ma cabane sur la mer
etc.


O
ù kon est ?
> Rubrix > Bagne

Les quartiers riches

Par Le Grand Chef , le mardi 21 août 2007.

Longtemps le Grand Chef a occupé les quartiers mal famés des classes dangereuses pour y étendre son pouvoir et veiller à ce que la vulgate toujours l’admire.

Ainsi négligeait-il les beaux quartiers qui s’étirent à l’ouest de Luciocracité comme le littoral le long de l’océan. Domaine où, pis que l’oisif qui cherche du travail ou un bar, on croise l’oisif en grosse auto, le policier affairé à tracer la route des ministres du Grand Chef, les beaux immeubles et les grandes pâtisseries, les petites fleurs délicates et les routes défoncées.

Car oui, disons le franchement, ces quartiers ne sont pas une sinécure.

(JPEG)

Question roulade sur la chéfiale bicyclette, c’est même zéro.

Le Grand Chef a donc fait diligenter une enquête sur d’autres cyclistes (émérites ou non), savoir si ce point de vue sur les nids de poule du sexième était corrolé.

Oui ! la réponse est oui ! Et le Grand urbaniste de Luciocracité n’y pourrait rien. En effet, le problème antédiluvien serait la conséquence des dents trop longues. Plutôt que de rayer le parquet, la modernité les ferait creuser l’enrobé.

Conséquemment, le Grand Chef qui tient à son confort a repris une saine activité dans l’est, s’évitant ainsi micro-chocs dans le dos et fesses endolories.

Répondre à cet article


Bagne