Dans la même rubrique
- Rubber, un film de Quentin Dupieux
- Sunshine Barry and the disco worms (2008) : Un film de Thomas Borch Nielsen
- Julie & Julia : une nouvelle race de fiction conservatrice
- Les noces rebelles, un film de Sam Mendes
- Un conte de Noël
- Hancock, un film de Peter Berg
- Speed Racer
- Extension de la luciocratie
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- Volver
- Bar de l’Air
- Le Grand Chef sur les routes du week end
- Le Grand Chef dans la tempête
- Chômeuse
- Biographies
- Lenteur
- Stromboli
etc.


O
ù kon est ?
> Rubrix > Ciné Cinéma

Moi, toi et tous les autres

Par Le Grand Chef , le vendredi 23 septembre 2005.

ça pourrait être un titre d’article sur la vie du Grand Chef, meuh non, c’est un film amerloque !

Bon on va pas se prendre la tête, c’est un bon film que nous avons là.

First, y a des bons zacteurs,

Deuze, y a bonne esthétique tique tique, et puis il y a même de l’art dans l’art (du contemporain attention, pas de la vieille croûte)

troize, il y a des humains qui se croisent, se reconnaissent pas ou peu, mais vivent pas loin les uns des autres

(JPEG)
la réalisatrice-actrice

quatro, c’est rigolo, c’est léger, c’est flocon sur ton nez

Bref, si vous êtes heureux comme un Grand Chef en Luciocratie, ça vous confirmera que la vie est formidable, sinon, ça vous consolera de votre quotidien minable...

Comme j’ai conscience de pas être méga-convaincante sur cette critique, je vous donne le site du film, qui saura peut-être mieux y faire que moi.

Avec Miranda July (en photo, et réalisatrice), John Hawkes, très bon regard égaré, Brad William Henke etc

1h30min

ça passe dans plein d’endroits

Répondre à cet article


Ciné Cinéma