Dans la même rubrique
- Rubber, un film de Quentin Dupieux
- Sunshine Barry and the disco worms (2008) : Un film de Thomas Borch Nielsen
- Julie & Julia : une nouvelle race de fiction conservatrice
- Les noces rebelles, un film de Sam Mendes
- Un conte de Noël
- Hancock, un film de Peter Berg
- Speed Racer
- Extension de la luciocratie
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- la fête la vie
- Chambre à air
- Garde républicaine
- à la bibliothèque
- Palmarès de cartes postales
- Les cercles de la Luciocratie
- Ruinons les bibliothèques !
- Lever
etc.


O
ù kon est ?
> Rubrix > Ciné Cinéma

Thank you for smoking
Histoire d’un héros de la déculpabilisation
Par Le Grand Chef , le samedi 16 septembre 2006.

Délires, grande gueule, personnages loufoques défendant les armes à feu, nuance de sensiblerie avec la présence du fils du personnage principal.

On pourrait penser a priori qu’il ne s’agit que du montage habile d’une idée fine. Jouer sur un ersatz de Jim Carrey (sourire étincelant, jeune premier qui se prend les pieds dans sa propre vie) dans l’Amérique bien pensante.

Mais par bonheur, ça va un poil plus loin. Non qu’on vous plaque tout de go une Grande réflexion sur le lobbying. Car je le rappelle pour ceux qui n’auraient pas suivi, l’histoire concerne un lobbyiste de grosse boîte productrice de cigarettes, dont le directeur a fait le Viet-Nam dans la joie, et le président est un pote de presque feu Fidel.

Eh eh, car le personnage central de l’affaire est un concentré d’humain classique qui cherche à rembourser son prêt et à gérer au mieux la garde partagée de son môme, et d’infâme immoral qui défend la clope qui se gave en compagnie de ses potes exerçant la même profession pour vanter les armes ou l’alcool.

Bref, comment être immoral en étant un citoyen lambda. Un film sur la morale, ou plutôt la carence de morale, le Grand Chef, vieil ennemi de cet infâme avatar de la philosophie, est toujours preneur.

(JPEG)

Et pour ceux qui seraient déçus ou décidément critiques, ça fait toujours une bonne occasion de se fumer une clope à la sortie du ciné.

Répondre à cet article


Ciné Cinéma