Dans la même rubrique
- 31 qualités du Grand Chef
- La vie c’est moche et ça commence super tôt (3)
- La vie c’est moche, et ça commence super tôt
- La bouche du chef
- Aidons la droite !
- Carte électorale
- Aveu
- Euh... Y a quelqu’un ?
etc.

Autres piges de
Valenbontein

- De l’alcoolisme
- Piscine, cactus et trampoline
- Le Grand Chef accueilli en grandes pompes
- Ministre de la Ravouille et de Ravi Shankar
- Attaqué par un Pitt Bull
- Bis repetita
- Merguez party et autres mignardises
- Jacques Chirac, musclé lui aussi
etc.


O
ù kon est ?
> La Luciocratie expliquée à mes neveux-nièce > Contestation & Activisme

La bouche du chef

Par Valenbontein , le Wednesday 18 June 2008.

A grands renforts de bouche-à-bouche et de massages cardiaques, le Grand Chef s’efforce de maintenir le Grand Site en vie, depuis un an, contre vents et marées. Mais c’est qu’elle est tétue, la bougre !

(JPEG)
Une fois par semaine au moins, la grande cheftaine mêle sa salive à celle du grand site, qui a l’air d’aimer ça.

On savait ses lèvres pulpeuses et ses poumons volumineux. N’empêche: la capacité du Grand Chef à maintenir en vie - depuis plus d’un an, et par la seule force de son souffle - le Luciocrasite, ne laisse pas de surprendre. Quelle volonté! Quelle abnégation! Sans mentir, si sa générosité se rapporte à son courage, elle mérite plus que jamais son titre de Chèfe Suprême.

Il n’y a qu’à voir: sur les dix derniers posts, neuf sont signés de sa plume. Seul le ministre de la Pornographie, avec son article ’Mémoire d’un platane’, a essayé de faire bonne figure, mais sans doute moins par conviction que par goût de la perversion - ’eros et tanathos’, répétait Hervé à qui voulait bien l’entendre: l’odeur de la mort excite les sens!)

Ce tour de force doit être admiré à sa juste valeur. Sans ces efforts désespérés, sans cette lutte impitoyable contre le temps qui efface tout et fait se faner le fleurs même les plus belles, le Grand Site ne serait plus. Le Grand Site, plus que jamais, c’est le Grand Chef. Longue vie au Grand Chef!

La Ravouille

PS: les râleurs (dont je faisais partie... jusqu’à ce que le Grand Chef m’impose de me ressaisir) soupireront ’A quoi bon tant d’efforts? Le Luciocrasite est moribond’. Et mon dieu, on ne peut leur donner entièrement tort. Mais contre ces partisans du Laisser mourir, il faut savoir opposer, avec le Grand Chef, une foi inébranlable dans les vertus de l’Acharnement thérapeutique. Je ne sais pas pourquoi. Mais il le faut.

PPS: Je ne sais pas pourquoi, mais le Grand Chef, lui, sait. Et après tout, n’est il pas notre guide à tous ? Notre mentor ? Notre berger ? L’étincelle qui nous montre la voie dans les méandres de l’obscurité ? Celui sans qui*... * Pour la suite de cet hommage, voir les articles archivés. On finit par se répéter.

PPPS: La Ravouille est flatteuse, mais est un homme intéressé. Par souci de discrétion, il taiera ici les rémunérations dont il a fait l’objet en échange de ce post.


Contestation & Activisme