Dans la même rubrique
- La plateforme
- Le retour de Jean-Claude Duvalier
- Trois ans et toutes mes dents
- On a un problème avec les Blancs ?
- Le SdeuxEUR
- Le Grand Chef au Môle Saint Nicolas
- Cartago
- Des réflexes et des réminiscences
etc.

Autres piges de
Valenbontein

- Le Grand Chef accueilli en grandes pompes
- Euh... Y a quelqu’un ?
- Patrie Match
- Piscine, cactus et trampoline
- Nos concurrents sont nos amis
- Chasse au rat
- Jacques Chirac, musclé lui aussi
- De l’alcoolisme
etc.


O
ù kon est ?
> Rubrix > Bagne

Bis repetita

Par Valenbontein , le Thursday 3 November 2005.

L’enquête se poursuit

Suite au récent article de La Ravouille, condamnant l’alcool et tous ses dérivés, (plusieurs internautes luciocrates ont souhaité s’exprimer. Leurs témoignages abondent dans le même sens : il faut en finir avec la bouteille maléfique.

Note aux lecteurs : pour des raisons évidentes de place et de censure, tous les témoignages n’ont pu être conservés. De même, pour les différentes contributions sélectionnées, seuls de courts extraits ont été gardés. Les prénoms, eux, ont été changé, conformément aux souhaits des personnes concernées.

(BMP)

Nicolas, 22 ans : « Je ne sais pas ce qui s’est passé. Cette nuit là, tout avait bien commencé. Avec Charlotte, nous avions un bon feeling. Je lui ai dit : “viens dans le lit de Vincent, il veut bien nous le prêter. Charlotte a dit oui. Je ne marchais pas très droit. Mais j’ai réussi à rejoindre la chambre, avec Charlotte sous mon bras. Après, c’est le trou noir. Quand je me suis réveillé, Charlotte n’était plus là. Ou du moins : elle avait changé d’apparence. »

(BMP)

Wendy, 18 ans : « Papa maman étaient partis en week-end. Je me suis dit, trop cool, je vais pouvoir faire une mega teuf à la maison. J’ai invité plein de potes. On a bu comme des trous, j’avais jamais bu autant. Mais au bout d’un moment, j’ai senti un coup de barre. Je me suis endormie sur la canapé, je crois. Quand je me suis réveillée, tout le monde était parti. Par contre le canapé était taché. J’ai fait de mon mieux, pour que ça parte ; mais on la voit toujours un peu. »

(BMP)

Hervé, 25 ans : « Alors là, c’est à n’y rien comprendre. J’aurais juré avoir pensé à me rincer les cheveux, après le shampoing. Et puis : j’aurais juré avoir pris du shampoing, et non de la mousse à raser. Faut dire, j’étais pas frais en allant dans la douche. D’ailleurs, c’était eut-être pas une bonne idée d’y aller. Je voulais me réveiller, enfin... En tous cas, les potes sont pas sympas. Ils auraient pu me le dire, que j’étais pas rincé. Au lieu de ça, ils m’ont laissé rouler par terre dans la cendre et les mégots. »

(BMP)

Karine, 38 ans : « Ah les salauds, ah les enculés ! Ils ont profité de ce que j‘avais le dos tourné, hein ? Moi ça ne me fait pas rire. Le rouge, c’est de mauvais goût. Et puis la cigarette, c’est dangereux. Un cancer de l’utérus, c’est vite venu. »

La Ravouille : comme quoi, finalement, tout le monde est d’accord.

Reply to this article


Bagne