Dans la même rubrique
- Rubber, un film de Quentin Dupieux
- Sunshine Barry and the disco worms (2008) : Un film de Thomas Borch Nielsen
- Julie & Julia : une nouvelle race de fiction conservatrice
- Les noces rebelles, un film de Sam Mendes
- Un conte de Noël
- Hancock, un film de Peter Berg
- Speed Racer
- Extension de la luciocratie
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- Téléphone-hic
- Carte électorale
- Incubation
- Tribunal pénal intergalactique
- Adulte
- J’aime pas
- On a un problème avec les Blancs ?
- L’immonde
etc.


O
ù kon est ?
> Rubrix > Ciné Cinéma

Le chien jaune de Mongolie

Par Le Grand Chef , le mercredi 8 février 2006.

Une journée de faible motivation et de regard vide, dieu merci, il y a l’opium du luciocrate : le cinéma.

Donc nous avons un film qui réunit plusieurs composantes de la réjouissance :

les paysages (la Mongolie youpi),

les ch’tites nenfants qui font des blagues,

le démontage de la yourte, le lait qui chauffe,

les boeufs étranges au poil très long.

(JPEG)

Et je vous passe l’arrière plan culturel bouddhiste. Un conseil d’ami du Grand Chef, allez y comme on prend un bain (non pas à poil, je vous vois venir), dans la perspective du repos de l’esprit. Efficacité assurée.

Par ailleurs, quand vous êtes fins tel moi, vous y allez au MK2 quai de Seine, et à la sortie, vous empruntez la barge qui mène à quai de Loire et apercevez la merveille de Ledoux enfin de face.

Le chien jaune de Mongolie, de Byambasuren Davaa, avec la famille Batchuluun.

Répondre à cet article


Ciné Cinéma