Dans la même rubrique
- La plateforme
- Le retour de Jean-Claude Duvalier
- Trois ans et toutes mes dents
- On a un problème avec les Blancs ?
- Le SdeuxEUR
- Le Grand Chef au Môle Saint Nicolas
- Cartago
- Des réflexes et des réminiscences
etc.

Autres piges de
Le Grand Chef

- la MEP un dimanche
- Téléphone-hic
- Ruinons les bibliothèques !
- Charlie et la chocolaterie
- Aveu
- Curry de légumes
- Fersen à l’Olympia
- Les quartiers riches
etc.


O
ù kon est ?
> Rubrix > Bagne

Le Grand Chef en Dominicanie
La conquête du Nouveau monde se poursuit
Par Le Grand Chef , le mardi 26 août 2008.

Le Grand Chef a pris des vacances, parce que ça va bien à un moment de toujours s’occuper de la Luciocratie qui de toute façon marche toute seule car c’est le régime le plus parfait qui soit. Et puis le Grand Chef devait montrer à mère et tante son bulletin de fin d’année, ses gambettes bronzées, ses relevés de compte et ses carences en fer, or rendez-vous avait été pris en Dominicanie.

La Dominicanie est un pays qui prend deux fois la place de l’autre sur l’île du Grand Chef. Il y a des arbres et des routes mais peu d’électricité (sinon ce serait trop injuste). Il y a des crocodiles américains et des iguanes rhinocéros. Un nouveau président qui en fait est le même que le précédent. Tout le monde croit qu’il n’y a que des plages alors qu’il y a aussi beaucoup de villages poussiéreux, de petites épiceries allongées sur leurs comptoirs longs comme celui du café de la gare, des guaguas [1] minuscules beaucoup moins classes que les haïtiens et les cubains et des fresques taïnos.

Digression historique

Les Taïnos étaient les Indiens qui habitaient sur l’île du Grand Chef avant que les méchants Conquistadors arrivent fin XVe avec leurs maladies dégueulasses et leur vilenie d’esclavagiser tout le monde pour chercher de l’or. Les Taïnos ont disparu en moins de 50 ans de la surface du globe, enfin, de l’île. La légende veut que les femmes aient fait la grève de la fabrication d’enfants et que des suicides collectifs se soient tenus aux quatre coins du territoire. Bref, les Taïnos avaient le sens du tragique, une Grande idée de l’honneur et aucun goût pour la tortilla Hombre ! Le Grand Chef qui a Grand respect pour les peuples opprimés (sauf le sien) a fait le tour de quelques grottes et musées pour honorer la mémoire d’Anacaona et l’anthropologie. Puis il a avidement visité les maisons coloniales des Espagnols sauvages pour enrichir son catalogue de monuments du pouvoir injuste. C’était bien joli.

La crainte climatique

Un matin le Grand Chef a été doucement réveillé par deux petites voix qui contemplaient la baie caribbéenne de Saint-Domingue en se poussant du coude : "t’as vu, il pleut". En ouvrant l’oeil droit, le Grand Chef a pu constater qu’il s’agissait d’un échange standard de commentaires avisés de mère et tante sur les ondées tropicales. Le soir on a mangé de la soupe.

Comme la maison n’est pas avare d’optimisme, le lendemain on a eu la jugeotte d’affréter un bus pour des plages désertées malgré la date traditionnellement insupportable du 15 août en raison de la tempête de la veille (qui a pris soin de se diriger vers Haïti pour faire quelques morts).

Mer cristalline et forêts ruisselantes de mangroves

Alors le Grand Chef a réalisé ce qu’il fait le mieux : la planche au dessus des petits poissons et le sourire béat devant les palétuviers et les mini crabes. Non sans attraper quelques coups de soleil. Le gardien de l’hôtel était haïtien et les échos des vagues fôlatraient entre le frangipanier, l’ibiscus et les oiseaux du paradis.

Au retour le Grand Chef a frôlé la mort dans un mini bus fou qui flirtait avec le ravin. La foule tenue en haleine par ce dernier rebondissement attendait la famille chéfiale à Saint-Domingue avec une agitation commerciale et voituresque inutile. Nous appelâmes un taxi pour l’aéroport tandis que le Grand Chef reprenait son déguisement de touriste désargenté dans le trajet Saint-Domingue/Port-au-Prince. Je vous conterai le passage de la frontière quand j’aurai le courage, ce souvenir m’épuise.


Notes :

[1] Bus


Bagne